The Bloody Academy
L'académie de la Nuit

Partagez|

le livre d'Iwuy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aku DitshiavatarMessages : 355
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : à l'académie
MessageSujet: le livre d'Iwuy Sam 18 Sep - 12:54

Un matin de novembre, je me suis réveillé avec l’impression que quelque chose d’extraordinaire aller m’arriver. Pourtant, c’était un jour comme les autres -enfin, c’était ce que je croyais-.
Comme tous les matins, je me suis levé tranquillement, je suis parti déjeuner à moitié réveiller. Je suis parti comme toujours en vélo pour aller à l’école. Et oui, je n’ai jamais froid! Donc, je suis parti de l’orphelinat -et oui, je ne connais pas mes parents- pour arriver comme d’habitude le premier de tout le collège. Le surveillant le plus sympas me sert la main en disant:
-Alors Iwuy, toujours en avance?
Et oui, ce surveillant là est un grand comique -enfin c’est ce qu’il croit-. Il a environ 25 ans et des patates, avec des petites lunettes et une barbichette qui nous fait rire. C’est le seul ami que j’ai depuis 12 ans.
Je ne suis pas très social et en plus, je suis timide et renfermé, tout au moins, c’est ce que dis le psychologue scolaire. Je suis un p’tit gars roux, avec des taches de rousseur et des yeux marrons. Je suis aussi très créatif et ingénieux -commentaires de mon prof de techno et d’art plastique-. J’aime grimper au arbre et lire des livres d’aventure et d’amitié.
Nous étions jeudi, donc je commençais par piscine. Personne ne me parle et je ne parle à personne. Après la piscine, le prof viens me parler pour la première fois:
-
Iwuy, je sais que tu n’ai pas très social et que tu n’as pas envi de le devenir, mais tu peux faire un effort, tu comprends?
-
A vrai dire pas trop car vous disputez tous ce qui parle pendant le cours.
-
Tu sais que je ne suis pas que ton prof de sport, je suis aussi ton prof principal. Il est de mon devoir de t’aider.
Au fond de moi, je penser: «
la seule chose que tu peux faire pour m’aider, c’est d’arrêter de me parler ».
-
Mais, je suis très bien comme ça, merci; répondais-je un peu trop vite.
-
Alors comme ça je ne peux rien faire? demanda-t-il sur un ton de reproches.
-
Ce n’ai pas ce que j’ai dis monsieur, je dis juste que je ne demande rien et je n’ai besoin de rien.
-
Comme tu voudra; conclut le prof.
Encore heureux, que je fasse ce que je veux! Quand même, je suis libre!
Enfin la fin des cours, je peux ‘‘traîner’’ après les cours. Je me dirige donc vers le bureau de tabac, comme à mon habitude. Ici, je peux décompresser après la journée de cours que j’ai eu (horrible comme d’hab’), et flaner un peu. Je regarde avec envie mon rayon préféré, les albums ‘‘panini’’.
-
Encore un nouveau; murmure-je malgré moi.
Un vendeur s’approche de moi et je devine son discours, ‘‘désirez-vous quelque chose?’’. Pourtant, il me dis:
-
Salut p’tit gars. Alors, comment ça va aujourd’hui?
Étrange, d’habitude ils ne me parlent pas comme ça les vendeurs. Malgré tout, je lui réponds:
-
Comme d’hab, vous savez.
Contre toute attentes, il me réponds:
-
Je t’observe tout les jours. Tu est toujours tout seul, même au collège. Et oui, je t’observe jusqu’au collège! Tu vis dans l’orphelinat rue d’Hugo, et tu vas au collège notre-dame, tout près d’ici.
-
Pourquoi m’observez-vous? Demandais-je un peu perdu.
-
Et bien, a vrai dire, j’en sais beaucoup plus que tu ne crois sur toi, et même plus que toi. Je sais qui sont tes parents.
Il dis tout cela après une longue inspiration. Je n’en croyais pas mes oreilles. Qui étaient-ils, pourquoi a-t-il pris une si longue inspiration? Toutes ces questions se forment en moi alors qu’il continu devant mes yeux écarquiller:
-
Viens chez moi, je te raconterai tout.
Une autre question se forme tout à coût dans ma tête: que vont dire les autres de l’orphelinat? Je le demande au gars qui me pousse déjà vers la sortie. Il me réponds que je ne les reverrai jamais. Cela m’étonna un peu mais ça ne me fait ni chaut ni froid.
Nous sommes enfin chez lui après une vingtaines de minutes. C’est un petit studio pas super mais quand même. Il m’indique une chaise de bar tendit qu’il va chercher des boissons -un diabolo grenadine pour moi, et un coca pour lui-. Il s’assis alors devant moi et commença:
-
Ce que je t’apprendre va te bouleverser, toi et ta vie. Au début, tu ne me croira pas, ensuite tu te remettra en question, puis tu acceptera ta destinée.
Je me demande bien ce qu’il a à me dire, et je l’attends avec impacience et anxiété. Devinant mon trouble, il continu:
-
Tu est différent Iwuy, tu n’es pas comme les autres. C’est pour cette raison que tu n’as pas d’amis…
Je suis suspendu à ces lèvres tel un enfant à qui ont lis une histoire. Il but une gorgée de son coca avant de continuer:
-
Tes parents aussi sont différents, ainsi que tes sœurs.
Il rejeta tous commentaires du revers de sa main. Il dégluti et continua:
-
Tu est un néko Iwuy.
-
Ce n’ai pas possible! m’écriais-je à m’en casser le voix.
-
Tu te trompe, je suis comme toi. et…je suis ton père.
Ce n’ai pas possible, je ne peux pas être une créature tel qu’il m’a décrit.
C’est impossible, je suis un p’tit gars comme les autres, roux avec des taches de rousseurs. A moins que……? Serai-ce possible? A près tout, peut-être, ça expliquerai beaucoup de choses tel que je ne me fait jamais d’ami et que je les trouve si différents. Il y a une seule chose qui cloche…
-
Seulement, je n‘ai jamais changé d‘apparence... Pas vous…enfin toi? Au faite, comment t’appelle tu?
-
Pour répondre à tes questions: maintenant que tu me demandes, je m’appelle Aido. A pars ça, comment te sent-tu ? Ç a va?
-
Et bien, ça va a peu près. Mais comment est-ce possible? Avant, je ne savais pas que ça existé vraiment. Et pourquoi je ne l’ai pas découverts avant? Je ne vois pas en quoi le faite de me le dire fera de moi un démon.
-
Calme toi, c’est ainsi, et ça ne changera jamais si tu veux mon avis. En faites, tu as été choisi, car il y a bien plus de néko plus ou moins dangereux sur Terre que tu peux imaginer. Il y a au moins un septième de la population qui est un néko, mais la plupart ne le savent pas, comme toi. Et toi, tu as été choisi pour nous rejoindre. Peu de nékos ont cette chance là, moi-même je n’ai pas eu cette chance, car je suis né là bas, chez les néko. Toi, on t’as envoyé avec les humains pour te tester, car nous savions que tu étais spécial. Si tu veux, tu peux venir avec moi, dans notre monde! Ou, tu peux rester ici, et aller dans une académie spécial, j’en connais une très bien, ça se nomme « Bloody Académie ». Alors, que décides-tu? Si tu veux mon avis, je pense que tu peux rester ici, sans problèmes... Tu est fort, tu le sais, non? Tu est aussi courageux... Bien plus que beaucoup de d’entre nous... Bien plus que moi, et de ta mère aussi... Donc, dis-moi, que veux-tu faire?
En réalité, je ne savais pas trop, je venais juste de savoir vraiment ce que j’étais, et ce que je serai peut-être devenu sans lui, ce gars, qui dit être mon père. Maintenant, restait à savoir ce que j’allai faire de ma vie, rester ici, ou partir vers le « monde » des créatures...
-
Eh bien, je sais pas trop... C’est bizarre, mais j’ai l’impression que même dans cet autre « monde » je ne serai pas chez moi... Au bout d’un moment, on s’habitus quand même à la solitude, et aussi à l’ »atmosphère » de la Terre. Donc, je pense que je reste ici. Je vais affronter seul mon destin, et en face à face!, dis-je avec l’assurance que je n’ai pas vraiment... Mais, qu’en pensez-vous? Vous qui m’avez observé pendant quelques temps.
-
Voyons, tu es intelligent, fort, et tu n’es pas du genre à te rabaisser. Donc, je pense que tu peux rester ici sans problèmes, et je compte sur ta discrétion pour ne pas vendre la mèche. Je te souhaite donc la réussite de tous tes projets futurs. Maintenant, il est temps pour moi de t’amener dans ta futur académie. Allons s’y maintenant, je veux te présenter quelques personnes très importantes, et ne poses pas de questions maintenant, tu saura tout après.
Il dit ça, comme si il avait lu dans mes pensés, en effet, beaucoup de questions se répété dans ma tête, provoquant ainsi un mal de tête abominable.
-
Bon, on y va? C’est pas que je veux pas de toi, mais les cours vont bientôt ce terminer, et comme ça, tu pourrai rencontrer tes camarades et moi parler avec tes futurs professeurs. En avant!!
C’est alors qu’il se téléport vers ma nouvelle académie. Je me demande comment il fait ça, et j’espère que bientôt, je pourrai faire pareil!
Voilà donc une nouvelle vie qui m’attends! On arrive très vite là-bas, il doit être vraiment fort, et c’est mon père!!
-
Bon, je vais voir les profs’ et toi tu fais ce que tu veux, sauf partir d’ici, compris?
-
Oui chef! Dis-je en faisans le « signe » militaire.
Je me dirige donc vers les salles -ou ce que je pense être les salles de cours-. Il faudrait vraiment que je me fasses des amis ici! Enfin, je crois que ,vu que je serai avec des gens comme moi, je me ferai quand même pas mal d’amis. Allez, ça va le faire!
J’entre donc dans une pièce au hasard, je crois que c’est la salle de math, ma matière préférée! Il y a pas mal de monde ici, je ne pensais pas qu’il y aurai tant de personnes ici!
-
Euh... Bonjour, je suis nouveau ici, et je m’appelle Iwuy Chono, et je suis très heureux d’être ici!
Bien évidemment, je me passe la main derrière le cou, c’est un de mes tics, je le fais tout le temps quand je suis stressé. La prof’, ou ce que je crois être tout au moins, me parle d’une voix douce:
-
M’ai pas peur, tu es chez toi ici, mais, tu es bien jeune, quel âge as-tu?
-
Euh, j’ai douze ans... Dis-je en rougissant.
Voilà, j’ai fait ma petite présentation, si on peut appeler ça une présentation.
-
Vas y, vas t’asseoir où tu veux, ils ne sont méchants.
Donc, je vais m’asseoir à côté d’une fille qui me parait avoir seize ans a peu près. Elle me parai un peu bizarre, et en plus, elle m’écoute pas la prof’. Enfin, je m’en fiche un peu après tout.
-
Donc je vous disais, avant que Iwuy arrive, les quadrilatères sont des figures géométriques…bla…bla…
Il a continué sur des trucs que je savais déjà. J’ai donc décidé d’engager la discussion avec ma voisine.
-
Salut, tu t’appelle comment?
-
Bye-bye moucheron,dit-elle sans pour autant lever les yeux de son portable.
-
Ok, mais je suis là, si tu veux...
-
Je t’ai dit bye-bye...
Super, ça s’annonce vraiment super... Aller, ça va aller... Enfin j’espère... Bon, on va dire qu’il ne c’est rien passait.
Déjà la fin des cours. Je prépare mes réponses pour mon père. Ça fait bizarre de ce dire qu’on connaît enfin son père... Tiens, justement il arrive.
-
Alors, ça c’est bien passait ?
Dans le mille, je savais qu’il me poserai cette question. Je lui réponds ma petite réponse que je lui est préparé.
-
Et bien, je n’ai encore parlé à personne, mais j’ai bien compris les cours, et aussi le fonctionnement de cet établissement.
-
Tu est sur, moi pas. Tu ne me dis pas la réalité, ça ce vois. Tu as certainement parler a quelqu’un, si ce n’est deux…
-
Non, je t’assure! Bon, ok, j’ai parler à une fille de ma classe, pour l’instant. Mais elle m’a remballée... Enfin, c’est la vie...
La vie, moi je commençais a en avoir assez de tout ce remue-ménage, dans ma vie. Cependant, je me demande quand même pourquoi elle m’a envoyer bouler comme ça ..? Ce fut mon père qui me sortit de mes pensés:

-Voyons Iwuy, ne t’inquiète pas comme ça, tu n’y es pour rien. Elle ne voulais pas te parler, voilà tout... Tu te feras des amis, tu verras. En attendant, il faut que je te montre ta chambre, tu vas pourvoir t’installer tranquillement, les autres ont quartier libre. Bon, il faut que je te laisse, je ne suis pas loin. A bientôt!
Il parti alors, me laissant seul dans cet univers tellement étranger pour moi. C’est le moment que le directeur choisi pour me montrer ma futur chambre, enfin, ma chambre.
Nous montons quelques étages pour arriver enfin à l’étage désiré. Il me montra ensuite ma chambre, toujours silencieusement. Il repart, me laissant devant cette chambre. « chambre 5 » est inscrit sur la porte que je pousse pour voir là où je vivrai ces prochaines années.
La porte grince un peu, ce qui renforce un peu plus mon appréhension. Tout compte fait, la porte s’ouvre grand devant moi et je découvre avec surprise une chambre assez petite, mais avec deux lits, ce qui est déjà pas mal! Je commence donc à déballer mes affaires entassées dans mon sac. Le peu d’affaires que j’ai prises se rangent assez vite, ne me prenant que la fin de l’après-midi déjà bien entamé. Sans m’en rendre compte je pense à tout, sauf à ma situation et à ma chambre, par contre, je pense beaucoup à cette fille, je ne sais même pas son nom. Le directeur silencieux, ça aussi c’est bizarre, mais je crois qu’il vas falloir m’y habituer, au choses bizarres. De plus, je ne me sens pas si différent par rapport à avant... Mais il vas bien falloir, et de toute façon, je suis sur que pour les autres ça a été pareil, à condition qu’ils ne soient pas comme ça de naissance... Je me sens tellement différent d’eux, j’ai l’impression que c’est pire qu’avant...
Sans que je ne m’en rende conte, quelqu’un surgi dans mon dos:

-Eh, il y un bruit qui coure que tu est nouveau par ici! Je m’appelle Tsunaki je suis le seul garçon de l’école, mais maintenant, il y a toi, tu t’installe tranquille? Si non, je peux t’aider. Je n’ai pas cours cette aprème. Et, en plus t’es un néko! J’en avais jamais vu!

-Euh, ça se vois tant que ça? Enfin je veux dire Est-ce que j’ai une queue ? Et, euh, tu es dans quelle chambre Tsunaki? Comme tu le vois, je suis dans la N°5.

-C’est cool, je suis dans celle a coté. Et oui, tu as un queue, pourquoi tu me demande, tu l’avais perdu??

-Ben, pas vraiment, mais je viens de France, alors avant je l’avais pas, et maintenant je l’ai, tout ça en une seul journée! C’est vachement bizarre . Mais dis moi, t’es quoi toi?

-Ah! Moi, je suis juste -si on peux dire ça comme ça- un petit vampire de 13000 ans . Je suis le plus petit de toute ma famille, c’est vraiment nul.

Je ne pus m’empêcher de lui dire ce que je pensé au plus profond de moi:

-Tu trouve ça nul, NUL?
lui dis-je sur le point d’explosé. Tu te rends conte de se que tu dis? Moi tout ce que je voudrai c’est avoir une famille! Pas d’apprendre que mon père viens de je sais pas où et que je suis dans une académie des plus bizarre, avec des mutants, ou quelque chose comme ça! Tu comprends??
Là, je suis en pleure alors que l’autre, Tsunaki,se demande ce qui peux bien ce passer ici. Reprenant peu à peu mes esprits, je lui dis comme excuses un peu bidon:

-Désoler, mais j’aurai bien voulu avoir une famille, de plus, je suis un peu sur les nerfs, donc je pète facile les plombs.

-Ouais, je crois que je vais te laissez seul, ça vaudra mieux. Si tu as besoin, tu me demande.

Me voilà de nouveau seul je crois que, toute ma vie, je serai seul… Mais une petite, petite voix surgie du fond de moi, me disant que non, non je ne serai pas seul toute ma vie et que je serai heureux ici! Cette petite voie me redonna espoir. Ma vie est ici, j’en suis sur!

- Les élèves sont attendue dans le self pour une petite réunion suivi du dîner

Tiens, il y a un haut-parleur ici? Bon, je ferai mieux d’aller à cette réunion... Je me dirige alors vers un e très grandes salles, encore pire que celle dans Harry Potter. Presque tous les élèves étaient là, mais quelque uns arrivèrent après moi. Le directeur pris alors la parole, ce fus pour moi la première fois que j’entendais sa voix.

- Bonjours chers élèves, j’espère que la rentrée c’est bien passée, et j’espère aussi que le nouveau c’est bien intégré. Et je voulais aussi dire que pour la première fois dans l’histoire de l’académie qu’il y a un néko parmi nous! Pour finir, bonne soirée, et bonne appétit.
Sur ce, tous les élèves me regardèrent et s’assirent ensuite en silence, mais dès que le directeur pris sa première bouché, un vacarme assourdissant retenti, les élèves pouvait enfin parler. Pour ma part, je ne parlais pas, de peur de dire quelque chose de débile, ce qui m’arrive souvent quand j’ai faim. Je commençais donc à manger quand un grand, qui devait avoir 21 ans au moins s’approcha de moi et me bouscula, ce qui me fis mettre ma tête dans mon assiette. Bien sûr, tout le monde se retourna et me regarda, se marra devant le spectacle très marrant -ça je n’en doute pas- sauf pour celui, ou celle qui a la tête pleine de truc bizarre, mais pas mauvais... Si ça avait été la cantoch’ de St Saulve, j’aurai rit aussi, parce que, là-bas je savais qui riaient, mais ici, non, je ne les connais pas. Je trouve vraiment que ça commence très fort.
Je pensa alors très fort à ma chambre, déjà pas mal encombrée. C’est alors que, comme par magie, je me suis retrouvé dans ma chambre, la n°5 alors que je n’avais pas bougé d’un poil. Je crois que j’ai réussi à me télé porter, ce qui pur moi, est tout à fais incroyable.

~~~~~~~~~~~~~~~~Bloody Night~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
le gros paumé de l'académie est dans la place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-notre-dame.forums-actifs.net/forum.htm
Krystale DegyvreavatarMessages : 1174
Date d'inscription : 27/03/2010
Age : 20
Localisation : La piscineuh :)
MessageSujet: Re: le livre d'Iwuy Lun 24 Jan - 15:01

Tu savais que Iwuy c'est un village dans le Nord xD

~~~~~~~~~~~~~~~~Bloody Night~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


" # єχємρℓє α ηє ραѕ ѕυινяє ,
ρσυятαηт נє ℓ'αιмє мαιѕ ιℓ мє мαηqυє ,
ℓ'συвℓιєя נαмαιѕ ,
ιℓ єѕт тσυт ¢є qυє נє яєναιѕ
, נє ρєηѕє α ℓυι υηє ƒσιѕ ραя נσυя
мαιѕ ¢є мσмєηт ∂υя
νιηgт-qυαтяє нєυяєѕ ,
ιℓ ∂ιѕαιт qυ'ιℓ м'αмαιт
мαιѕ νιѕιвℓємєηт ѕєѕ ραяσℓєѕ ѕ'єηνσℓєηт
, נ'єтαιѕ тσυт ρσυя ℓυι ,
çα α νιтє ¢нαηgé ,
ρσυя αυтαηт נє ηє ρєυχ ¢єѕѕєя ∂є ℓ'αιмαιѕ ,
¢'єѕт мση σχуgéηє , "

ღ I ᶫᵒᵛᵉᵧₒᵤ ღ

Spoiler:
 
Citation anti-Justin Bieber// : 97% des ados pleureraient s'ils voyaient Justin Bieber sur le bord d'un gratte-ciel prêt a sauter. Si vous faites partie des 3% qui se seraient assis sur un fauteuil avec du popcorn en criant "FAIS UN SALTO !", copiez-collez ce message sur votre signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://subarashii-academy.forumactif.com/
Aku DitshiavatarMessages : 355
Date d'inscription : 24/04/2010
Age : 21
Localisation : à l'académie
MessageSujet: Re: le livre d'Iwuy Lun 24 Jan - 17:46

ben ouais mais je trouvais que ça faisait bien alors...

~~~~~~~~~~~~~~~~Bloody Night~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
le gros paumé de l'académie est dans la place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-notre-dame.forums-actifs.net/forum.htm
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: le livre d'Iwuy

Revenir en haut Aller en bas

le livre d'Iwuy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Bloody Academy :: Batifolages :: Papote-